Voici Pierre

Pierre Bournaki est né à Montréal. Son père, Emmanuel, était un immigrant grec et sa mère, Marcelle Cholette, était native de Valleyfield. Ses parents se sont par la suite établis à Châteauguay en 1962 alors que Pierre n’avait que 4 ans, et ils y ont vécu jusqu’à leur décès, d’où l’attachement profond et sincère que Pierre porte envers la communauté de Châteauguay.

Pierre a débuté ses études primaires à l’École Christ-Roi pour ensuite les continuer à l’école Laberge alors que la famille résidait dans la paroisse St-Jean-Baptiste. Pierre a poursuivi ses études secondaires au Collège de Montréal, faisant la navette quotidiennement avec sa mère, qui était cadre pour la société Bell Canada à Montréal, tandis que son père a enseigné la musique à l’école secondaire de Ste-Martine pendant des années. Tout au cours de sa jeunesse, il fut très actif dans les sports d’équipes, jouant notamment dans les ligues organisées de baseball et de hockey à Châteauguay.

Par la suite, il fréquente le Cégep Marguerite- Bourgeois où il obtient son diplôme d’études collégiales dans le programme des sciences-santé. Parallèlement, Pierre a d’ailleurs poursuivi des études musicales dès le jeune âge de 5 ans. Violoniste, il s’illustre dans plusieurs concours tout au long de sa jeunesse et fait partie de l’Orchestre National des Jeunes du Canada pendant son adolescence, parcourant le pays d’est en ouest au cours de quatre étés consécutifs. Subséquemment, Pierre se démarque en tant que membre du groupe de musique jazz-rock Aquarelle qui s’est illustré pendant quelques années au Québec. Le groupe a marqué l’histoire musicale du Québec en étant le premier groupe québécois francophone à être invité sur la scène du célèbre Festival de Jazz de Montreux, en Suisse.

Après ses études collégiales, Pierre quitte le Québec pour la Suisse où il étudie au Conservatoire de musique de Berne pendant 2 ans et obtient ainsi son diplôme d’artiste. Par la suite, il est admis à la prestigieuse école de musique Juilliard à New York où il obtient un baccalauréat et une maîtrise en violon.

Bien qu’il ait une âme d’artiste, Pierre a toujours eu un intérêt marqué pour l’économie et la finance; c’est donc après ses études à Juilliard qu’il décide de recentrer ses objectifs professionnels et entame des études en finance internationale à la School of International Affairs de l’université Columbia à New York, d’où il obtient sa maîtrise. De retour au Québec, Pierre débute une carrière dans le domaine de l’investissement qui s’échelonne sur une période de plus de 30 ans, pendant laquelle il occupe divers postes seniors en développement des affaires auprès d’importantes institutions financières canadiennes et américaines

Habile pour développer et entretenir des alliances et des liens de confiance solides et durables, il est un adroit négociateur. Rigoureux et intègre, il possède un sens développé de l’éthique et de la bonne gouvernance.

En mai 2020, après plusieurs semaines d’hospitalisation dû à la forme grave de la COVID-19, Pierre entame une profonde réflexion sur le sens de cette deuxième vie qui lui est ainsi offerte, réflexion au terme de laquelle il prend la décision de se consacrer au service public et de mettre ses talents et ses connaissances au service de la communauté qui l’a vu grandir, d’où son fort engagement envers ses concitoyennes et concitoyens de Châteauguay-Lacolle.

Tout au long de sa carrière, Pierre a également été très présent dans le monde de la philanthropie, ayant participé et organisé plusieurs événements-bénéfices dans le domaine culturel, de

l’éducation et de la santé. Il a en outre siégé sur plusieurs conseils d’administration pour des organismes à but non lucratif bien connus. Il parle couramment le français et l’anglais, en plus d’avoir une bonne connaissance du grec et de l’italien. Pierre est père de trois grands enfants, et sa conjointe Josée, mère d’un garçon de 19 ans, œuvre dans le domaine juridique.

Twitter icon Facebook icon Instagram icon

Agir

Assurer l’avenir, aider à élire les conservateurs d’Erin O'Toole et remettre l’économie du Canada sur les rails.

Copy link
Powered by Social Snap